Crédit en Suisse : Qui peut en profiter ?

Toute personne justifiant d’un lieu de résidence en Suisse ou Liechtenstein peut bénéficier d’un Crédit Suisse. Il faut cependant qu’elle remplisse les conditions fixées par la loi LCC. Ces critères sont liés à l’âge, à l’activité professionnelle, à la nationalité et bien d’autres facteurs encore. Voici le point sur les catégories de personnes éligibles à un emprunt en Suisse.

Les personnes majeures

En Suisse, il est impossible de bénéficier d’un crédit si vous n’êtes pas majeur, c’est-à-dire être âgé de 18 au moins. Sous certaines conditions, les demandeurs âgés de moins de 25 ans peuvent voir leur demande de prêt acceptée. Si vous appartenez à cette catégorie, il faut vous attendre à bénéficier d’un montant plafonné et à payer des taux d’intérêt élevés.

Toutes les personnes majeures ne subissent pas le même traitement de la part des banques. Considérés comme une catégorique à risque, les seniors obtiennent difficilement un crédit en Suisse. Les demandeurs ayant fait faillite ou été poursuivis se retrouvent dans une similaire.

En cas de faillite par exemple, aucun établissement bancaire n’acceptera de vous prêter de l’argent. Pour ce qui est des poursuites, elles ont un effet néfaste sur votre requête, même lorsqu’elles sont régularisées.

Les demandeurs justifiant d’un revenu régulier

On retrouve dans cette catégorie d’individus pouvant profiter d’un crédit en Suisse, les salariés en CDI. Ces derniers perçoivent généralement un revenu régulier. Ils ont par ailleurs, plus de chance de se voir octroyer un prêt par les banques suisses. Pour les employés avec un contrat à durée déterminée, les indépendants ou encore ceux qui sont rémunérés à l’heure, la situation est plus délicate.

Ils sont soumis à des critères particuliers compte tenu du caractère irrégulier de leur revenu. Ainsi, ils obtiennent des emprunts à des taux d’intérêt plus élevés que ceux des travailleurs en contrat à durée indéterminée.

Les requérants satisfaisant à la condition de résidence

Il faut distinguer ici deux catégories de personnes admises à bénéficier d’un crédit en Suisse. On a d’une part, les nationaux qui doivent justifier d’un lieu de résidence en Suisse ou au Liechtenstein. Si vous appartenez à ce groupe, il faut simplement apporter la preuve que votre domicile se situe dans l’un ou l’autre de ces deux territoires susmentionnés.

Le cas des étrangers est tout autre. Ces derniers doivent non avoir leur lieu de résidence en Suisse ou au Liechtenstein, mais également détenir une autorisation de séjour B, C, G ou L. En fonction du type de permis dont vous êtes titulaire, vous bénéficiez d’un traitement spécifique.

Si vous êtes détendeur d’une autorisation de séjour C, vous pouvez avoir accès à un prêt. Vous profiterez ainsi des mêmes conditions que les citoyens suisses. Il vous suffit d’avoir au moins 18 ans, un revenu net minimum de CHF 2 600 et justifier d’un emploi salarié.

Quant aux personnes en possession d’un permis B, G et L, ils sont éligibles aux crédits destinés aux étrangers. Ils doivent satisfaire aux conditions de prêt applicables aux demandeurs de nationalité suisse et des critères plus spécifiques.

Ainsi, votre autorisation de séjour B doit avoir une ancienneté minimale de 6 mois, 12 mois au moins pour un permis G et plus de 3 ans pour le L.

Les travailleurs frontaliers

Cette catégorie regroupe les personnes ayant un emploi salarié en Suisse, mais résidant à l’étranger à proximité de la frontière. Des employés qui ont leur domicile dans des pays tels que la France, l’Allemagne, l’Italie et l’Autriche sont admis à soumettre une demande pour l’obtention d’un emprunt d’un montant compris entre 3 000 à 80 000 CHF.

(0)