Bol chantant 7 métaux : Spécificités et histoire

On peut considérer les bols chantants 7 métaux comme les bols chantants traditionnels. Lorsque l’on acquiert un bol chantant 7 métaux, il est très primordial de s’intéresser à la qualité de sa fabrication et à la qualité des matières qui le composent. Cela persuade la qualité du son qui peut être produit.

La vibration du son se diffère en fonction de l’épaisseur du métal utilisé. Prenons à titre d’exemple, un métal mou comme le cuivre produit un son plus chaud qu’un métal dur. Le respect de combinaisons anciennes comme ceux des bols chantants 7 métaux permet donc d’obtenir un son proche de celui originellement émis par les bols traditionnels.

L’histoire du bol chantant 7 métaux

Les bols chantants tibétains remontent aux années (5000 av. JC). À l’origine, c’était un outil de culte, il était considéré comme saint et était utilisé par des chamans pour des divinations sacrées. Les premiers chantants bols étaient fabriqués en bois et parfois en pierre.

Ils avaient été utilité pour stocker de la nourriture pour se restaurer. Puis le métal est parvenu. Depuis que le métal est apparu, des bols chantants et des cloches ont été fabriqués. On s’en servait également en tant qu’outil de mesure, objet décoratif ou encore pour créer des thérapeutiques médicinaux.

L’appellation bol tibétain ne s’applique qu’à des bols qui sont fabriqués par des artisans basés dans l’Arc Tibétain (Tibet, Népal, Bhoutan). Aujourd’hui, nous possédons qu’il existe deux types de bols chantants tibétains qui ont depuis, permis à plusieurs personnes d’apprendre à se reconnecter à leur soi et d’apprendre à s’éprouver, par le voyage intérieur.

Parmi ces bols, nous avons les bols chantants 7 métaux. Cette nomination est due au mariage de 7 métaux différents pour fabriquer le bol chantant.

Les Deux types de bol chantant tibétain

Deux types de bols tibétains : le bol thérapeutique et le bol à offrandes

Le bol tibétain thérapeutique : bol chantant 7 métaux

Les lamas et moines tibétains sont depuis très longtemps utilisés pour soigner leurs concitoyens et les voyageurs en utilisant de prières, de plantes, de minéraux et de bols. Ils manœuvrent les bols chantant pour effectuer un diagnostic grâce aux sons et pour générer un rééquilibrage énergétique.

Selon les informations acquises sur place, sept années d’enseignements et d’écoute étaient indispensables avant d’avoir le droit de toucher un bol tibétain. Cela est pour permettre les apprentis à développer pleinement leurs ressentis et leurs visions intérieures.À partir de là, ils étaient accepté à utiliser les bols pour leurs soins.

Les sept métaux étaient associés aux sept centres d’énergie (chakras), à partir de la note Do pour les chakras du bas (pieds, genoux et premier chakra) jusqu’à la note Si pour le chakra coronal.

Bol tibétain à offrandes

Dans la tradition, c’est un bol qui est prévu pour se trouver devant une divinité. Il est constitué de cinq métaux qui sont en lien avec cinq planètes. Le premier métal est le fer (la planète Mars, son jour est le Mardi), le mercure (planète Mercure, son jour est le Mercredi), l’étain (la planète Jupiter, son jour est le Jeudi), le cuivre (planète Vénus, son jour est le Vendredi) et le plomb (la planète Saturne, son jour est le Samedi).

Selon les croyances en Asie, il ne convient pas d’utiliser l’or et l’argent dans les bols à offrandes car cela risquerait de faire de l’ombre aux divinités. Cependant, l’or est symbole du Soleil et du Père, son jour est le Dimanche mais la Lune représente l’argent et la Mère, son jour est le Lundi. Ces deux métaux sont alors réservés aux rituels en lien avec le Soleil ou la Lune.

Lorsque vous faites chanter un bol, chaque métal qui le compose vibre et entre en résonance avec les mêmes métaux dans votre corps. Le mercure défend la communication et les échanges tandis que le cuivre génère l’harmonie. Le fer permet de faciliter la fixation et le transport de l’oxygène et de l’énergie, en particulier l’énergie électromagnétique.

L’étain contribue à l’expansion dans l’espace alors que le plomb aide à l’intériorisation et la profondeur. L’argent génère de la fluidité électromagnétique. Enfin, l’or facilite l’expression du meilleur de soi et la possibilité d’être reine ou roi de son royaume.

Les spécificités du bol chantant 7 métaux : Sept métaux, sept chakras, sept planètes

Dès la naissance des bols tibétains 7 métaux, le peuple de l’Himalaya utilisait les bols en thérapie. D’une part, ils faisaient le lien entre les sonorités d’un bol et les chakras et d’autre part le lien avec les sept planètes visibles à l’œil nu. On ne sait pas depuis combien de temps ces liens existent.

Néanmoins, nous savons qu’ils récoltaient des météorites (nombreuses dans la région) et que parfois ils les faisaient fondre pour les incorporer dans le mélange métallique utilisé pour la fabrication des bols chantants.

De manière générale, vous retrouverez des bols constitués d’un alliage de 3 à 7 métaux. Mais dans cet article, nous vous présentons les bols chantants fabriqués de 7 métaux. L’utilisation de chaque métal possède une signification liée à l’utilisation thérapeutique du bol chantant.

  • L’or symbolise le Soleil et le Père, son jour est le Dimanche, qui est associé au troisième chakra (plexus solaire)
  • L’argent symbolise la Lune et la Mère, son jour est le Lundi, qui est associé au deuxième chakra, chakra sacré (Hara)
  • Le fer symbolise la planète Mars, son jour est le Mardi, qui est associé au chakra racine
  • Le mercure symbolise la planète Mercure, son jour est le Mercredi, qui est associé au chakra de la gorge
  • L’étain symbolise la planète Jupiter, son jour est le Jeudi, qui est associé au chakra septième chakra
  • Le cuivre symbolise la planète Vénus, son jour est le Vendredi, qui est associé au chakra du cœur

Le plomb symbolise la planète Saturne, son jour est le Samedi, qui est associé au sixième chakra

Comment connaitre un vrai bol tibétain ?

Un bol tibétain classique est composé de sept métaux en lien avec les sept astres visibles (le Soleil, la Lune, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne). Il est fabriqué par des artisans basés dans l’Arc Tibétain (Tibet, Népal, Bhoutan) détenant le savoir-faire issu d’un héritage unique.

Du coté esthétique, on reconnaît un vrai bol tibétain par les traces de martèlement le long de sa paroi, témoins de longues heures de travail et de façonnage. En termes de sonorité, c’est un bol véridique et authentique qui émet un son très riche et profond.

Chaque bol chantant 7 métaux est unique, ainsi le choix d’un bol chantant se fait en premier lieu par l’attraction, autrement dit celui qui « nous appelle » parmi l’ensemble de bols disposés devant nous.Une fois choisi celui qui nous attire, il suffit de le faire chanter, certains n’émettront pas de son de la même manière et ne fourniront pas les mêmes sensations selon la personne qui le joue.

Aussi, vous saurez directement si le bol que vous avez dans votre main vous procure une sensation de bien-être sonore et physique. Si ce n’est pas le cas, arrêtez celui que vous avez et choisissez-en un autre selon le même principe d’attraction.

(12)