A quoi servent les pendentifs tibétains ?

Il existe différentes tailles de pendentifs tibétains, en métal ou en argent. La plupart d’entre eux sont décorés de symboles bouddhistes et décorés de pierres naturelles ou non-naturelles. Il y a des pendentifs, des ornements tibétains traditionnels et ils sont très courants dans la communauté bouddhiste.

Valeur des pendentifs tibétains

Pour la majorité des habitants sur le toit du monde et des tibétains, ces objets sont le pont entre le monde spirituel matériel et le monde. L’acte de regarder et d’utiliser de beaux objets est un acte en soi. Actif et sacré.

Au Tibet, généralement l’or est réservé à l’art religieux. Pour fabriquer des bijoux, l’argent, le cuivre ou le laiton sont préférés.

Au Tibet, il y a aussi des sédiments et des pierres turquoise appelés zi, qui est une sorte d’agate veinée noire, considérée comme très précieuse.

La plupart des gemmes sont symboliques et ont des pouvoirs bénéfiques. La turquoise est généralement associée au corail et symbolise la beauté, la richesse et un souffle vital.

Utilité de ces pendentifs

Il est largement utilisé pour décorer des bijoux, mais aussi pour décorer des épées, des sacs à main, des reliques, des boîtes … Le corail a un effet protecteur, et les enfants le portent souvent sur leur cou ou leurs boucles d’oreilles.

L’un des plus beaux pendentifs est un moulin à prières bouddhiste tibétain en argent sterling 925.

Le moulin à prières est essentiellement l’objet de rituels bouddhistes que les profanes connaissent le plus et est également le meilleur outils et compagnon des pèlerins.

Il est également appelé chos-kor, ce qui signifie « Se tourner vers la doctrine » se réfère à la première doctrine du Bouddha après le réveil, afin de faire tourner la roue de la loi.

A l’intérieur du moulin se trouve emboîtés quelques textes sacrés et prières bouddhistes. Le corps principal du moulin tourne dans le sens du soleil, et chaque tour équivaut à lire la prière qu’il contient …

Au Tibet, la création artistique est étroitement liée à la pratique religieuse. Il exprime l’image mentale et la vision interne à travers l’expression matérielle, ce qui les rend faciles à percevoir.

Objectif de l’art tibétain

En plus de la simple décoration, l’art tibétain doit véhiculer des conseils et favoriser la contemplation et la méditation.

L’utilisation d’un bel objet est en soi un acte positif et sacré. Porte-bonheur ou amulette sous la forme de symboles.

Un pendentif peut prendre la forme d’une amulette (du latin amuletum ou une autre façon de se protéger) c’est un objet que l’on porte sur soi et on lui accorde des vertus de protection et de chance.

Les pendentifs religieux ou spirituels peuvent souvent jouer le rôle d’amulette, que ce soit en l’image d’un dieu ou un symbole de divinité.

Ces bijoux sont étroitement liés au bouddhisme et au zen, ils sont les porteurs de la tranquillité, et parfois, ils peuvent être utilisés comme support de méditation.

Les Tibétains n’ont jamais porté de bijoux pour se décorer.

En effet, les bijoux tibétains sont liés au bouddhisme, ou aux amulettes. Les plus connus en Occident sont les colliers et les bracelets mala, qui sont des perles de prière tibétaines.

Par ailleurs, si vous voulez découvrir l’origine et les spécificités des bols chantants 7 métaux, cliquez ici.

(0)